Genèse

Je suis dans le milieu du web depuis 2009. Comme beaucoup, j’ai travaillé dans de grandes entreprises mais je n’ai jamais créé de business from scratch. Quand on travaille dans un domaine, il est plus facile de conseiller que de se mouiller. Il y a 3 ans j’avais commencé à suivre les aventures d’un expert du SEO qui avait voulu tenter le pari du e-commerce. Malheureusement à ce jour, la boutique est toujours à l’état de blog. Est-ce qu’un spécialiste peut faire un bon e-commerçant ? C’est question que je me suis posé.

Le défi s’est présenté à moi. Je ne suis expert en rien mais j’évolue surtout dans le SEO depuis 7 ans maintenant. J’étais intervenant en Licence Commerce, je faisais un cours d’initiation au web. A la fin de l’année un des étudiants m’a demandé des conseils car il voulait lancer son e-commerce. Des conseils, je lui en ai donné mais en tant qu’étudiant et avec le peu de moyens que cela suppose, j’ai compris qu’il n’irait pas bien loin sans aucune base solide. Combien d’entrepreneurs se sont retrouvés démunis en ayant des notions et un peu d’argent. Alors qu’en serait-il de ce « pauvre » étudiant.

Il se trouve que je m’étais lancé à mon compte quelques mois plus tôt. Je ne croulais pas encore sous les missions et j’ai donc décidé de participer au projet. Moi qui avais mené des campagnes Adwords, des projets SEO et envoyé des newsletter pour des grandes entreprises, je voulais désormais me mesurer au néant. Au vide. Partir de quasiment rien et voir le business que je peux générer. Question d’égo ? Pas vraiment. C’est juste que je souhaitais me mettre à la place du « petit » e-commerçant, celui qui n’a pas forcément 5 000 € de budget mensuel à mettre dans Adwords, qui n’a pas de réseaux (au sens large) dans le SEO. Bref, je voulais expérimenter ce que c’est que de commencer de zéro.

Dans ce blog, je vous livre en toute transparence les étapes qu’on a accomplies avec mon ex-étudiant, qui aujourd’hui est davantage un associé. J’espère que mes articles aideront les futurs entrepreneurs du web à bien se lancer et à éviter les erreurs que nous avons rencontrées.

N.B : Parce que le business est toujours en cours, je ne dévoilerai pas le nom du site ni le secteur d’activité.